Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Poêmes personnels

Des poèmes (perso), des créations personnelles. La fantasy, les vampires sont mes thèmes favoris

Passé, Présent, Avenir

Publié le 6 Décembre 2007 par Olivier in Fantasy

Passé

Sombre guerrier
Qui ne connaît la pitié

Pourquoi tant de haine
Et de folie incertaine

Pourquoi tant de morts
Dont tu scellas le sort

Pour la venger?
Pour votre avenir dévasté?

N'est-ce pas la trahir
Que de vouloir périr?

Aurait-elle voulu
Le monstre que tu es devenu?

Tu t'es révolté
Contre ton passé

Prêt à tout sacrifier
Et à te damner


Pour un amour détruit
Au détour d'une nuit.

Pendant tant d'années
Tu as vécu dans le passé

Au lieu de vivre
Et d'à nouveau sourir

Tu as choisi l'ombre
Et les morts en nombre

Tout cela peut changer
Tu peux te libérer

De ce futile serment
Qui te tue lentement.

Enfin tu peux la laisser
En paix se reposer.

Pour toi il est encore temps
De vivre au présent.





Présent
Je l'ai tant aimée
Comment l'oublier?

Tu me dis de vivre
Tu m'intimes de sourire

Mais comment pourrais-je
Après tant de sortilèges?

Tant d'hommes tués
Simplement pour nous venger

Tant de nuits de pleurs
En ressasssant notre malheur,

Ma vie s'est refermée
Lorsqu'on l'a tuée

Jamais je n'oublierai
La fraîcheur des baisers,

La grâce et la beauté
De mon amour, massacré

Tu as raison je le sais
Mais jamais je ne pourrai

Oublier et pardonner
Ceux qui l'ont tuée.

Tu étais si belle mon amour
Je t'ai aimé chaque jour

Où je me suis rapproché de toi
Où j'ai lutté en souvenir de toi.

Maintenant c'est fini,
Le dernier à péri

Il ne reste que moi
Il ne manque que toi.

Cette quête touche à sa fin
Nous serons réunis demain

Ensemble pour l'éternité,
A nouveau je pourrai t'aimer.






Avenir
Mon amour, mon guerrier
Toi qui m'as tant aimé

Pourquoi vouloir mourrir
Alors que tu as un avenir

Ton nouveau destin
Est entre tes seules mains

Tu ne dois pas invoquer la mort
Ne fais pas cela je t'implore

Eloigne cette lame de ton coeur
Afin que s'en aille cette peur

Qui me ronge. Mon amour
Il n'est pas l'heure de ton retour

Sur cette terre une femme t'attend
Et avec elle tes futurs enfants.

Ne gâche pas ton futur
Car la mort n'est que torture

Il n'y a rien ici pour toi
Il te faut rester loin de moi.

La vie peut te sembler cruelle
Mais la mort n'est pas plus belle

Je te supplie d'aimer à nouveau
Afin que je trouve le repos

Ultime et éternel
Comme notre amour sempiternel.
Commenter cet article

Maurice 07/12/2007 14:30

bonne après midi