Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Poêmes personnels

Des poèmes (perso), des créations personnelles. La fantasy, les vampires sont mes thèmes favoris

La fin?

Publié le 23 Septembre 2007 par Olivier in Fantasy


Palais sylvestre
Paradis terrestre,

Tu résistas aux guerres d'antant
Voyant mourrir tes enfants

Tous immortels désormais
A l'abri dans leur palais.

Les Orcs par légions
Ont envahit toutes les régions

Tuant tout sur leur passage
Et dévastant nos doux paysages.


Reverrons-nous les immortels,
Les ultimes sentinelles

De ce monde dévasté
Où tout est cruauté?


Existe-t-il une échappatoire
A ce monde de désespoir?

A quand le retour de la lumière
Malgré maintes et maintes prières?

Les dieux immortels nous ont-ils abandonnés
Aux Orcs de la cruauté?
Commenter cet article

angel 24/09/2007 01:17

on peut ce retrouver dans cet ecris qui puis est magnifique , relatant le monde et l humain dans ses guerres sans fin
bisous tout une beauté des mots je m inscris a ta newsletters ...depuis le temps que je veux le faire..
TENDRESSE

Lucilina 23/09/2007 17:44

Bonjour Olivier
Merci de l'honneur que tu m'as fait en me faisant grâce de ton passage marqué d'un commentaire sur mon site.
J'ai une question pour toi. Personnellement, quand j'écris en inventant des personnages, il y a desfois ou mes personnages inventés masquent d'autres bien réelles. Ma ou plutôt mes deux questions par rapport à ce texte sont : y a-t-il des personnages cachés ? Si oui qui sont ou qui est représentés par tes Orcs en manquent de cruauté ?
@micalement, lucilina

Olivier 23/09/2007 21:11

Merci pour ton commentaire Lucilina ca me touche. Et pour être honnête c'est plutôt à moi de te remercier pour ton blog et tes très bon textes.Dans ce cas, il n'y a pas de personne réelle cachée derrière les Orcs ou plutôt toutes personnes impliquée dans des guerres pourrait s'y retrouver.  En soit ce n'est pas très original, des guerres il y en a toujours eu et je crains qu'elles n'entraînent les hommes dans leur propre perte. Voyons donc ce texte comme un gros coup de gueule vis-à-vis des guerres qui sont notre lot quotidien. j'espère avoir répondu à ta/tes questions. Sinon n'hésite pas, je suis ouvert au dialogue et à l'échange.Bien à toi